· Pollution control

🕹 qAIRa

La contamination de l'air est un problème mondial qui cause la mort de 4,2 millions de personnes par an selon l'Organisation mondiale de la santé. Le problème de la pollution atmosphérique concerne principalement les zones urbaines mais également les zones industrielles situées en secteur rural, où vivent les communautés locales. Partant du constat que l’air est notre ressource la plus précieuse, l’équipe de la qAIRa a décidé d’utiliser des drones pour lutter contre la pollution de l’air. Pour parvenir à cet objectif, la première étape consiste à évaluer de manière précise la contamination de l'air. Le gouvernement ou les industries doivent ensuite prendre des mesures pour réduire les émissions en fonction de la contamination et de la zone. qAIRa surveille l'évolution de la pollution avec des drones et des capteurs. L’équipe qAIRa, soutenue par des programmes gouvernementaux, travaille actuellement à améliorer leur logiciel dans le but de prédire la qualité de l’air.

🌆 Qualité de l'air

Les drones sont très efficaces pour la surveillance de la qualité de l'air dans des zones spécifiques éloignées ou inaccessibles, mais la collecte d'informations est limitée par le temps de vol. C'est pourquoi qAIRa a créé un module à faible coût doté de divers capteurs environnementaux pour la surveillance continue (alimenté par le réseau électrique ou des panneaux solaires). Le drone identifie les zones à risque, puis des modules sont placés dans des zones spécifiques et collectent en permanence les données.

Monica a démarré qAIRa en 2013 comme sujet de thèse en mécatronique à la Pontificia Universidad Católica du Pérou, avec Carlos et Francisco comme conseillers de thèse et qui sont devenus ses associés; ainsi que Javier, directeur et investisseur. Lors de la création de l'entreprise, l'utilisation de drones pour surveiller la qualité de l'air était une pratique nouvelle. À ce moment là, la plupart des applications de drones étaient destinées à la photographie et à la vidéo.

👥 Objectif

Le premier besoin identifié par l’équipe qAIRa était dans l'industrie minière. Les drones volent dans les mines et les zones environnantes pour contrôler la qualité de l'air et garantir que les employés et les communautés environnantes évoluent dans de bonnes conditions. Forte de cette expérience dans les mines, l’équipe de qAIRa a diversifié l’activité et utilise ses drones également pour la sécurité et la topographie. De plus, qAIRa travaille à la surveillance des conditions environnementales avec des institutions gouvernementales.

🕹 qAIRa

Air contamination is a global issue that causes the death of 4.2 million people per year according to the World Health Organization. The problem of air pollution is mainly in urban areas but also close to industries that are located in rural areas, where local communities live. Based on the fact that the air is our most precious resource on earth, qAIRa’s team decided to use drones to fight air pollution. To achieve this goal, the first step is to evaluate air contamination. Then, steps must be taken by the government or the industries to reduce the emissions depending on the contamination and the area. qAIRa monitors the evolution of the pollution with drones and sensors. Supported by government programs, qAIRa is currently running a research to provide a predictive software of air quality.

🌆 Air quality monitoring

Drones are very efficient for air quality monitoring in specific remote or inaccessible areas but the gathering of information is restricted by the flight time. That is why qAIRa created a low-cost module with various environmental sensors for continuous monitoring (which is powered by the electrical grid or solar panels). The drone identifies the risk zones then the module is placed in the specific area and monitors continuously the data.

Monica started qAIRa as her thesis topic in mechatronics engineering at the Pontificia Universidad Católica del Perú in 2013, with Carlos and Francisco as her thesis advisors and current partners; as well as Javier, director and angel investor. When they started the company, using drones for air quality monitoring was very new. At that moment, most of drones’ applications were for photography and video.

👥 Goal

The first need that the team identified was in the mining industry. The drones are flying in the mines and surrounding areas to control the air quality and make sure that employees work and nearby communities live in good and safe conditions. With this experience in mines, qAIRa’s team has also identified that drones could be used for security and topography. They are also working environmental monitoring with governmental institutions.

If you are interested in Qaira Drones, feel free to contact us!

It would be a pleasure for us to introduce you to Monica.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly